Un Étranger

garanceli-spell mistakes-un etranger-sept2021-0012.jpg

« Il a dans sa poche le dessin d’un enfant : un paysage, une grande maison, des montagnes qui ouvrent leurs entrailles, un lac énorme et sans fond qui porte le nom d’abandon. Il dit : « tous les jours je crache dans ces eaux les baisers qui sont morts sur mes lèvres ». De quel exil, de quelle guerre et de quelle solitude nous vient-il ? Il est parmi la foule cet étranger au cœur battant, il est cette sourde inquiétude au passage du flic, il est de houleuses traversées du désert, il a survécu aux frontières, il est si fragile d’être ici, il est l’impossible être ailleurs. » 

Entretien avec Gabriela Alarcon

Mbaye est sénégalais, Maïanne est française et je suis équatorienne. Ensemble nous avons voulu interroger les rapports qui nous sont imposés par «l’ordre mondial». Comment rendre compte de l’état actuel du monde? Nous avons éxploré cette question sur le plateau en confrontant nos parcours, nos origines et nos expériences. En partant de notre vécu en tant qu’individus pour parler de l’histoire de plusieurs individus qui sont contraints d’une façon ou d’une autre à quitter leur pays. Pourquoi y a-t-il ceux qui partent et ceux qui restent ? 

Avec Un Étranger j’ai voulu questionner les rapports qui s’établissent entre les différents groupes humains, entre les « flux » de migrants et les personnes des pays d’accueil. Ce texte est important pour moi parce qu’il décrit différentes réalités auxquelles les migrants sont confrontés, sans jamais nommer précisément des nationalités. La migration est un phénomène international qui touche beaucoup de pays et il est important de rendre compte de ce caractère universel. Ce thème nous a réunis avec Mbaye. Au début il y a eu la rencontre humaine entre deux individus qui ont quitté leurs pays pour aller vivre en France. 

 

Ensuite est venue la rencontre artistique. Mbaye est un acteur puissant, doté d’une inquiétante virtuosité, ça m’a donné envie de le connaître davantage. Notre envie de théâtre est née de cette rencontre et c’est pourquoi son projet m’est apparu comme une évidence.

Partir de notre expérience donc, la confronter au texte et réfléchir à ce que veut dire être libre. L’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme dit : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence dans un Etat. » Souvent, cette affirmation n’est vraie que dans un sens, du pays riche vers le pays pauvre. Et entre les deux s’établit une ligne invisible qui sépare les deux mondes. Avec Un Étranger, nous avons cherché à changer de point de vue et à donner à entendre la voix de ceux qui partent.

« Quand tu quittes ton pays il y a un morceau de toi qui se perd dans le voyage. Et peu importe combien de fois tu feras le trajet de retour, tu ne la retrouveras jamais. À quel moment tes rêves ne t’appartiennent plus parce que tu n’as pas le bon passeport ? Personne ne veut réellement quitter sa maison. »

Logo-Licra.png

Équipe 

Mise en scène Maïanne Barthès et Gabriela Alarcon

Texte Moïses Mato Lopez

Traduit de l’espagnol par Anthony de Sousa et Gabriela Alarcon

Avec Mbaye N’Gom

La reprise de ce spectacle en 2021 a été soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône- Alpes dans le cadre du plan de relance et par le Département de la Loire dans le cadre du fonds de soutien d’aide à la reprise pour le spectacle vivant professionnel.

Calendrier

MJC de Montrond-les-Bains - 26 novembre 2022

Festival Migrant Scène, Valence - 30 novembre 2022

Dates passées

2021-2022

NTH8/ Nouveau Théâtre du 8è, Lyon - 18 sept. 

La Comète, St-Étienne - 6 nov.

Théâtre de Villefranche (itinérance) - du 22 au 26 nov.

Théâtre de Roanne (itinérance) - du 29 nov. au 1er déc

2019-2020

Théâtre du Point du Jour, Lyon (itinérance) - du 3 au 12 décembre 2019