Compagnie Spell Mistake(s)

Maïanne Barthès a fait des études de lettres supérieures et de philosophie. 

 

Elle entre à l’École de la Comédie de Saint-Etienne en 2006. En 2008, elle crée la Compagnie United Mégaphone. Elle y met notamment en scène Je hais les voyages et les explorateurs d’après Copi et Will Self et Rouge, commande d’écriture à Emmanuel Darley sur la désobéissance civile (Théâtre Studio d’Alfortville, Comédie de Saint-Etienne, NTH8 Lyon, Théâtre Joliette-Minoterie, Centre Culturel de Veaux-en-Velin et Centre Culturel de la Ricamarie).

 

Elle collabore régulièrement avec la Comédie de Valence de 2014 à 2019 où elle crée deux spectacles tous publics dans le cadre des Contreverses : Une abeille d’Arménie et Prouve-le. Maïanne Barthès joue par ailleurs sous la direction d’Anne Courel, Richard Brunel, Maxime Mansion, Vladimir Steyaert... 

 

Elle donne également de nombreux ateliers à l’université, en écoles primaires, collèges et lycées et en centre hospitalier depuis 2010. 

 

Maïanne Barthès crée en 2015 la Compagnie Spell Mistake(s) avec le désir de défendre un théâtre politique et d’urgence, et axe son projet sur la collaboration avec des auteur·trices vivant·e·s ou encore dans l’écriture au plateau. Elle entame un compagnonnage avec Lucie Vérot, autrice. Prouve-le, premier fruit de ce partenariat, questionne la théorie du complot à travers l’histoire de deux collégiens, qui alimentent leur paranoïa vis à vis de leur prof de biologie à l’aide de vidéos youtube (spectacle lauréat du Prix Célest’1 2020), tandis qu’Antigone Faille Zero Day explore les formes de résistance et de désobéissance civile liées à internet. Ces deux spectacles présentés en diptyque peuvent raconter les deux facettes d’un outil puissant : internet. 

 

En 2017, elle anime un stage à destination des jeunes comédien·ne·s du GEIQ Théâtre Compagnonnage de Lyon, aboutissant à une première maquette de spectacle dans l’univers de la cuisine et de la restauration. 

 

En 2018, Maïanne Barthès répond à l’invitation de Mbaye Ngom, comédien sénégalais, et le met en scène dans Un Étranger, de Moises Mato-Lopez, monologue puissant et sans concessions sur l’exil. Spectacle tout-terrain, prêt à jouer partout (centre sociaux, médiathèques, bars), il a été créé au Théâtre du Point du Jour à Lyon, dans le cadre de leur saison «Nomades». 

 

La compagnie aborde ainsi les formes que prennent les résistances aujourd’hui, la place laissée à l’esprit critique, ou aux conditions d’une pensée autonome. Au fil des collaborations avec les auteur·trices, le besoin d’écrire ses propres spectacles s’est fait plus fort pour Maïanne Barthès. Né de l’envie de mettre en pratique une écriture collective qui fait appel plus directement à l’imaginaire des comédien·ne·s, elle invente dans le cadre de ses ateliers, un protocole mêlant récits et flash-backs et impliquant les participant·e·s (acteur.ices, créateur·ices, technicien·nes) dans le processus.

 

En 2021, elle créé Je suis venu.e pour rien, spectacle pour 4 comédien·nes écrit à partir du plateau. 

 

En 2022, elle crééra Le Plateau, spectacle rassemblant 13 comédien·nes professionnel·les et des artistes amateurs, dans une pièce autour de l’univers de la haute gastronomie, écrite à partir d’improvisations. Ce parcours de création sera associé à des temps d’immersion et d’ateliers dans des lycées hôteliers et centres de formation d’apprentis.  

 

Maïanne Barthès est artiste associée au Théâtre de Roanne pour les saisons 20/21 et 21/22. À partir de la saison 21/22, elle devient artiste de la Fabrique à la Comédie de Saint Etienne et artiste associée au Théâtre de Villefranche. 

bam.jpg