Le Plateau

Création 2022

plat.jpg

S’essayer avec la cuisine à l’écriture de plateau

Fabriquer un spectacle sur la cuisine. Sur cet univers des grands chefs et des petits commis, le service, les termes techniques, la cuisson des carottes. Mais aussi l’éventail social, la hiérarchie, les plongeurs sans papiers et les clients des grandes tables étoilées. 

Prendre la cuisine comme prétexte à l’écriture d’un spectacle d’acteurs, autrement dit, s’essayer avec la cuisine à l’écriture de plateau. Se lancer dans une longue aventure de recherche pour élaborer la juste recette, l’assaisonnement parfait, le dressage élégant. Prendre le temps de doser les ingrédients, d‘essayer et de recommencer. De goûter et de recracher si c’est mauvais. 

Lancer cette casserole sur le feu : il faudra se voir souvent, écrire dans l’intervalle.

S’entourer de comédiens-cuisiniers, créatifs, bons techniciens sachant faire la mayonnaise.

Notre fiction suivra les trajectoires croisées du personnel et de clients d’un restaurant gastronomique au cours d’une soirée précise. Une soirée qu’un évènement tragique a bouleversée. A travers les récits croisés des protagonistes et de Flash-backs qui nous plongent au cœur du restaurant, nous retraçons le fil de l’histoire pour comprendre les ressorts du drame qui s’est joué ce soir-là. 

 

En s’inspirant d’un principe narratif emprunté à Anja Hilling, Tristesse Animal Noir, et plus particulièrement Sens, notre fiction est l’occasion d’aborder le monde particulier de la haute gastronomie, les tensions et la violence des rapports hiérarchiques mais aussi les moments de grâce, la beauté d’un geste de grand cuisinier et l’art de décrire un plat. 

Les personnages de notre histoire se construiront avec l’appui de récits récoltés auprès de jeunes en formation hôtelière, de chefs en exercice, mais aussi de critiques gastronomiques, de commis et de chefs de rang... Nous improviserons au plateau le fil narratif de notre histoire, riches de toutes ces rencontres.

 

Le drame qui a  lieu le soir de notre histoire est le prétexte dramaturgique qui permet aux protagonistes de libérer une parole. Cette parole est convoquée pour soulager la tension créée par l’événement, ou pour se rapprocher d’une vérité. Raconter cette soirée, mais raconter également qui ils sont, quelle est leur histoire, quel est leur parcours et enfin quels sont leurs rapports.

 

Ce soir de Mars 2022, le Chef Tapernier n’est pas là, il n’est pas venu travailler, et il faut assurer le service. C’est tout ce que l’on sait, à ce jour, de l’histoire qui reste à écrire. 

J’emmène dans cette aventure de création une promotion de jeunes comédiens compagnons sortis de la formation du Geiq théâtre compagnonnage de Lyon en 2018. 

 

Accompagnée de Fanny Chiressi et Estelle Olivier, collaboratrices à la mise en scène j’imagine ce spectacle en création partagée avec des comédiens amateurs. Ils seront amenés à inventer leur partition au même titre que les comédiens professionnels. Le public suivra tous ces personnages de la salle à la cuisine et d’une table à l’autre, assistera aux Flash-backs et deviendra le témoin d’une reconstitution.

Clément Rousseaux, créateur son, va accompagner ces va et vient, créer les focus, et la musique de notre «polar cinématographique». 

 

Le spectacle se veut modulable, porté par le récit des comédiens et la spatialisation sonore, il pourra se jouer aussi bien sur grand plateau que dans un espace plus atypique.

«La cuisine, tout comme le théâtre, est un art de la transformation et du simulacre. Ce résultat de métamorphose et d’illusion sur le plateau (plat) et sur le plateau (scène) est le fruit d’un processus de sélection, de mélange, de préparation et d’imagination. De cette manière, nourriture et spectacle demandent la présence respective d’un cuisinier et d’un metteur en scène, tous deux artistes tant manuels qu’intellectuels.   »

Athéna-Hélène Stourna, La cuisine à la scène, boire et manger au Théâtre du XXème siècle, Presses universitaires de Rennes, 2011

Équipe 

Conception et mise en scène : Maïanne Barthès

Avec : Gabriela ALARCON FUENTES, Léo BIANCHI, Pierre DUMOND, Adèle GRASSET, Sarah KRISTIAN, Clément LEFEBVRE, Slimane MAJDI, Mbaye NGOM, Baptiste RELAT, Marie ROUSSELLE-OLIVIER, Bérengère SIGOURE, Cecilia STEINER, Lisa TORRES.

Et avec la participation d’artistes amateurs et amatrices dans chaque ville.

 

Collaboration artistique : Fanny CHIRESSI et Estelle OLIVIER

Scénographie : Alice Garnier Jacob

Construction décor : Atelier de la Comédie de Saint Etienne

Régie générale et son : Clément Rousseaux

Lumières : Sylvain Brunat

Costumes : Marie-Frédérique Fillion

Musiques :  Alain Féral

Production et administration : Paul PITAUD

 

Stagiaire costumes : Lucas GOCKEL. Stagiaire mise en scène : Marion OLIVIER.

Remerciements aux élèves de la classe de seconde cuisine et hôtellerie du lycée professionnel hôtelier de Saint Chamond, et de la classe de première cuisine du lycée polyvalent hôtelier « Le Renouveau » à Saint Genest Lerpt ainsi qu’à leurs professeurs Pascale Arrondo et Maurice Marnas.

Calendrier

14 octobre 2022 : Théâtre municipal de Roanne

du 20 au 22 octobre 2022 : La Comédie de Saint-Etienne

du 17 au 19 novembre 2022 : L'Union, Limoges

11 mai 2023 : Théâtre de Villefranche-sur-Saône

Partenaires

Production : Compagnie Spell Mistake(s)

Texte : œuvre collective de la compagnie Spell Mistake(s). **

Coproduction : La Comédie de Saint-Etienne, centre dramatique national ; Théâtre de l’Union, CDN du Limousin ; Théâtre de Villefranche-sur-Saône ; Théâtre de Roanne ; La Comédie de Valence, centre dramatique national Drôme-Ardèche.

Accueils en résidence : La Comète, Saint-Etienne ; Théâtre de Roanne ; La Comédie de Saint-Etienne ; La Comédie de Valence.

La Compagnie Spell Mistake(s) est conventionnée à l’émergence par la Ville de Saint-Etienne.

Soutiens pressentis : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ; Région Auvergne-Rhône-Alpes ; Département de la Loire ; SPEDIDAM.

Maïanne Barthès est Artiste de la Fabrique de la Comédie de Saint-Etienne, et artiste associée au Théâtre de Villefranche-sur-Saône.